Archive pour la catégorie ‘Expositions’

Diwali Expo : Mathieu Le Gall

Mercredi 5 avril 2017

PHOTOGRAPHE URBANISTE

Né à Brest en 1981, Mathieu Le Gall grandit à Plougastel mais observe déjà avec intérêt cette ville qui l’intrigue. Enfant, il assiste à la construction du pont de l’Iroise et voit la ville gagner du terrain à Brest.

LE REGARD, UNE HISTOIRE DE FAMILLE

De son grand-père architecte, il écoute les récits d’une ville reconstruite et se façonne une image de Brest, à travers des histoires parfois difficiles à entendre. Il aime les moments passés en famille. Grâce à son père sculpteur et à sa mère décoratrice, Mathieu développe son goût pour les arts graphiques. Sa passion pour la prestidigitation et l’image se dessinent, une véritable démarche artistique fait son chemin et conditionnera son travail quelques années plus tard…

PEINTRE ET PHOTOGRAPHE, JOUEUR D’ILLUSIONS

Dans la lignée de son père artiste, il part en 1997 apprendre le métier de Peintre en lettre à Auray avant de se spécialiser dans le trompe l’œil. Huit ans plus tard, il choisit d’emménager dans la ville qui l’a vu naitre… « Déclic » : c’est la photographie qui s’impose à lui comme une évidence. Armé de son appareil, il arpente sans relâche les rues de Brest et pose son regard sur cette ville au passé trouble. Mais très vite, il transpose sur ses clichés sa vision onirique de la cité… Il va alors transformer son art photographique en nouveau trompe l’œil, en conciliant les techniques traditionnelles et numériques. Il invite le spectateur au centre d’une ville reconstruite entre rêve et réalité. Il donne de Brest une vision nouvelle, teintée de rêve et des fantômes du passé. Il photographie les lieux et les transpose dans des endroits insolites, comme la Tour Tanguy. Mais il photographie aussi les gens, ces habitants qui donnent à Brest son âme et sa magie, comme lors de l’exposition : « Vision des Capucins : des hommes et la mer »

De son enfance, Mathieu Le Gall a réalisé un rêve : il est devenu magicien…

FAIRE DE LA VILLE UN NOUVEAU TROMPE L’ŒIL

Mathieu Le Gall utilise les technologies numériques pour reconstruire Brest, ville reconstruite à travers ses légendes, ses symboles et ses habitants.
Il aime exprimer les interactions entre la nature et la ville, entre le métallique de Brest la grise et le naturel d’une végétation qui reprend toujours ses droits. Il utilise pour cela des montages permettant de nouer des liens insolites entre le minéral, le végétal et l’animal.Il redonne vie à des lieux suspendus et aime photographier l’architecture de Brest pour en donner à voir toute la magie. Il met aussi en avant les habitants de Brest sans qui la Cité du Ponant n’aurait pas la même histoire

Diwali Expo : Domie’D

Mercredi 2 novembre 2016

Domie’D fait sa rentrée à Kerinou et à Paris-Bastille

Domie’D a trouvé son style dans les pastels à l’huile, avec des collages et des détails grattés. Après la saison estivale à Camaret et la fin de la belle aventure de l’atelier rue George-Sand, l’activité de l’artiste de Dirinon se poursuit en divers lieux : « J’ai eu la chance de pouvoir créer un bout de vitrine aux Enfants de Dialogues, je prépare la 47e édition du Grand marché d’art contemporain (GMAC) à Paris-Bastille, fin octobre, et j’expose à Kerinou ! »

Trois thèmes sont illustrés par les tableaux, récents ou un peu plus anciens, accrochés aux murs de Diwali : les jardins imaginaires, le vent et les arbres.

Jusqu’à fin décembre, au restaurant Diwali, 65, rue Auguste-Kervern

Photo & Texte  JM Lossec – Ouest France

Diwali Expo : Bruno Gélébart

Mercredi 30 mars 2016

« La musique traditionnelle, les bars, les marines : ce sont là mes thèmes principaux, » détaille Bruno Gélébart ; peintre autodidacte, kil profite de sa retraite pour se consacrer à ce qui représente pour lui : « Passion, rencontres, échanges, plaisir… »

Travaillées à l’acrylique, les toiles de cet artiste sont couvertes de couleurs vives, avec des personnages ludiques et des formes ébauchées, évoquant les scènes de la vie quotidienne, les marchés, les fêtes Bretonnes, les ports…

Exposition visible jusqu’à fin mai, à la crêperie-restaurant Diwali à Kerinou ; 65, rue Auguste-Kervern.

Photo & Texte  JM Lossec – Ouest France

Diwali Expo : Ptitevrine expose Bulles de nature et Zik en tête

Mercredi 30 mars 2016

Peintre, photographe et auteure de livres pour enfants, Ptitevrine – artiste amateur – a beaucoup été sollicitée en fin d’année dernière. Elle a débuté sa saison 2016 en accrochant ses toiles à Kerinou, avec deux expositions réunies : Bulles de nature et Zik en tête, où l’on retrouve sa touche personnelle, onirique, bretonne et féerique.

Exposition visible jusqu’à fin février

Internet : http ://lé-zaccro-dar.fr/?q=category/9-ptitevrine

Photo & Texte  JM Lossec – Ouest France

Diwali Expo : Noémie et Marie Annick exposent…

Lundi 12 octobre 2015

 

Il était de multiples fois …

par Marie Annick Jacq 

Après être sortie diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Brest en 1986, la vie m’a éloignée un long moment de l’activité artistique. J’y suis revenue depuis 2008 par le biais d’une technique de dessins travaillés aux petits points à l’encre. Enfin depuis 2012, j’ai retrouvé mes domaines de prédilections que sont la gravure et la lino-gravure qui me permettent de me diriger vers des thèmes qui me sont chers : la multiplication, l’accumulation, les variations et de plus en plus le jeu sériel au travers divers sujets abordés.

J’y arrive progressivement, par des propositions de couleurs qui modifient la perception de l’image en gravure, par l’utilisation d’images multiples au sein d’une même plaque et enfin par la multiplication ou le découpage et ré-assemblage de tirages.

L’HUMOUR AU QUOTIDIEN –

par Noémie Beranger 

PRÉSENTATION :

Je suis Noémie, mais appelez moi « Nono » mon nom de blog que j’ai lancé en février 2013. Dans un style BD souvent humoristique, j’y dessine ce qui me passe par la tête : des anecdotes, des galères, des joies principalement tirées du quotidien qui est une bonne source d’inspiration.

Passionnée par le dessin depuis ma toute petite enfance, c’est tout naturellement que je me suis orientée dans le domaine des arts graphiques.

J’ai d’abord passé un CAP et un BAC d’artisanat métiers d’art en communication graphique sur Le Havre puis continué sur un BTS à Lisieux.

Après plusieurs stages et 3 ans d’expérience en entreprise, je décide de me spécialiser dans l’illustration numérique et devenir illustratrice indépendante en septembre 2014.

Originaire de Normandie, à 26 ans, je vis aujourd’hui à Brest. En plus de me lancer dans des expositions, je réponds à différentes commandes pour des professionnels ou des particuliers.

Je viens également de créer tout récemment une boutique en ligne avec des déclinaisons de mes tableaux sur des objets illustrés comme des mugs, des cartes postales, des marques-pages et des magnets.

Je vous invite à découvrir mon univers : www.creasdenono.fr

EXPOSITION :

Cupcakes, glaces, fruits, cookies ou encore parfums, rouleaux de papier toilette, fleurs, cactus…

J’ai choisi pour ma toute première exposition de mettre en situation des objets, de la nourriture ou encore des plantes et de leur « donner vie » à ma façon.

Par l’exagération des expressions et des paroles pour certains, ils deviennent des petits personnages de la vie courante avec des humeurs et des comportements créant un univers haut en couleur totalement unique et drôle.

Des cactus qui se prennent pour des cowboys, des cupcakes pour des miss, des fruits qui vont en boîte de nuit, des parfums qui s’identifient à une ville ou encore des cookies qui veulent s’évader… Voilà quelque exemples de personnages tout aussi comiques les uns que les autres avec une histoire et des péripéties à découvrir dans cette exposition.

TECHNIQUE :

C’est avant tout par mon carnet de croquis que «naissent» mes premiers crayonnés.

J’y réalise dans un premier temps mes dessins pour ensuite les scanners.

A l’aide de ma tablette graphique, je travaille sur le logiciel Adobe Photoshop sur lequel je réalise mes contours et ajoute les couleurs en jouant avec des calques.

Pour cette exposition, afin de restituer au mieux les couleurs et de faire durer l’œuvre dans le temps (60 à 100 ans de conservation), j’ai eu recours à un procédé d’impression d’art numérique en haute qualité fine art sur papier Hahnemühle PhotoRag 308 grammes.

Phot JM Lossec – Ouest France

Diwali Expo – Lucie Onthemoon et Caroline Pastor, artistes complices

Samedi 16 mai 2015

Lucie on the Moon et Caroline Pastor, artistes complices

Brest - 

Elles ont en commun d’indéniables talents créatifs, des envies artistiques et une réelle énergie de partage et d’échanges. L’une s’exprime à travers la photographie, l’autre dans un registre de peinture contemporaine. Caroline Pastor et Lucie on the Moon ont pris la bonne habitude de mixer leur discipline pour concevoir des Détails complices.

Photo-peinture, peinture-photo : elles enchaînent un processus où chacune s’enrichit et s’inspire du travail de l’autre, en réinterprétant le détail de façon intuitive, pour donner finalement naissance à des tableaux inattendus.

Jusqu’à fin mai, au restaurant Diwali, 65, rue Auguste-Kervern à Kerinou.
Internet : www.lucieonthemoon.com/et http://www.carolinepastor.com
 
Texte et Photo : JM Lossec – Ouest France

 

Diwali – Sandra Le Bras

Vendredi 26 décembre 2014

« La couleur, la passion, les rencontres… » ce sont des termes chers à Sandra Le Bras, quand elle parle de son art et de sa nouvelle exposition de toiles intitulée EffetMer, présentée au restaurant Diwali à Kerinou, jusqu’à mi-mars 2015

Artiste amateur, elle se présente en toute simplicité comme « une terrienne du bout du monde, née en terre bretonne, se sentant bien entre terre et mer, là où les embruns nous chatouillent le nez ».

Autodidacte, la peinture est entrée dans sa vie il y a six ans « par touches de couleurs tout d’abord, avec un besoin d’exprimer une infime partie de soi. Comme une réparation, pour aider à aller à sa propre rencontre et à celle des autres ».

Alors elle passe une grande partie de ses loisirs à « patouiller, colorier, s’amuser avec les teintes, se les approprier, tenter d’exprimer une certaine vision du monde ».

Sandra propose de découvrir son univers, rempli de sensations colorées et de sincérité, avec des nouveautés : « Le port de co’de Brest, les grues, les containers, les poissons qui font notre quotidien ici ».

www.empreintesdestoiles.jimdo.com    -  https://www.facebook.com/Empreintesdestoiles?fref=photo

Texte et Photo : JM Lossec – Ouest France

Diwali – Julien Lamanda et James Osmond

Mercredi 29 octobre 2014

Pour la première fois associés lors d’une exposition, les Brestois James Osmont et Julien Lamanda se sont trouvé quelques points communs : « Nos photos ne sont pas retouchées ». Jean-Sébastien Hay, le « patron » de Diwali a bien repéré que leurs créations sollicitent l’imaginaire…

Lors de ses divagations, le premier cité se plaît à « détourner, magnifier un sujet par le temps de pose ou le traitement de la couleur, mais rien qui ne trahisse, superpose, ajoute ou compromette numériquement ce que l’auteur a capté dans son viseur au moment de la prise de vue… » Ses tirages sont effectués en qualité « beaux arts » chez un artisan tireur indépendant.

Sur des photos de Damien Journée, Julien Lamanda a incrusté ses dessins, dans un style BD, un domaine qu’il connaît bien. Il a également à son actif divers travaux artistiques et graphiques : peintures murales, story-board de courts métrages, installations et expositions dans l’espace public…

Texte et Photo : JM Lossec – Ouest France

Diwali – Les personnages de So-Mimi-Rose

Lundi 26 mai 2014

Michèle Le Saux n’expose pas souvent ses toiles. Les admirateurs de l’artiste d’Argenton ne manqueront donc pas d’apprécier ses oeuvres actuellement exposées à Kerinou, en attendant l’ouverture d’un atelier-galerie dans son fief de la côte-nord.

Celle qui signe ses créations toujours colorées du nom de So-Mimi-Rose confie que « c’est avec une délicieuse impudeur que j’égrène mes personnages capturés l’espace d’un instant… D’une couleur, d’une arabesque, surgit l’intime et la féminité, la beauté et l’éphémère, l’attente et les secrets. Autant de trésors que je collectionne pour servir un univers pictural intimiste, comme l’écho profond d’un féminin fantasmé. »

À découvrir tout l’été au restaurant Diwali, 65, rue Auguste-Kervern à Kerinou. Internet : http://so-mimi-rose.ultra-book.com/

Texte et Photo : JM Lossec – Ouest France

Diwali – Ruolan Du – Les calligraphies et peintures chinoises

Lundi 3 mars 2014

Le restaurant Diwali fait voyager ses clients à travers ses menus et aussi par le biais d’expositions artistiques. Actuellement, ce sont les calligraphies et peintures chinoises de Ruolan Du qui agrémentent le décor : « des œuvres classiques et aussi des essais plus contemporains. ».

Issue d’une famille d’artistes traditionnels, la jeune femme a étudié aux beaux-arts de Tianjin, département sculpture pendant cinq ans, jusqu’au master. Elle a ensuite participé à un programme d’échange avec l’école des beaux-arts de Toulon. En 2007, elle s’inscrit à l’école des beaux-arts de Brest, section art contemporain et étudie l’art français et européen.

Sur sa carte de visite, figurent ses qualités de professeure invitée à l’université culturelle et des beaux-arts de Xu Beihong, membre de l’association professionnelle des peintres chinois du monde et de l’association professionnelle d’aquarelle de Tianjin. Des références à la hauteur de la qualité de ses créations.

Au fil du temps, Ruolan Du s’est également forgée une solide réputation pour enseigner son art favori.

Contact au 07 60 95 78 65.

Texte et Photo : JM Lossec – Ouest France